top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSil Partucci

Nous sommes un collage vivant

Dernière mise à jour : 22 mars 2021

Comment le collage de papiers peut-il nous aider dans nos vies

INTENSO. Sil Partucci collage



Dans les premières décennies du XXe siècle, des crises se manifestaient à travers le monde, la révolution industrielle était un fait accompli, ses conséquences se faisaient sentir et le chaudron bouillant de la première guerre était prêt à déborder.

Au milieu de ce chaos et étant donné que: “Chaque œuvre d'art est la fille de son âge”, comme disait Kandinsky; les sentiments passionnés de rupture, de liberté d'expression, le désir de changement et la nécessite de se réinventer, ont été le carburant, hautement inflammable, pour la création des "Avant-gardes artistiques du 20e siècle", des mouvements stimulants qui étaient destinés à recréer l'espace artistique, à questionner et à briser les vieux paradigmes, et créer quelque chose de vraiment révolutionnaire et innovant.



Braque

En 1912, à partir du cubisme synthétique, Picasso et Braque, expérimentant d'autres possibilités de matériaux et de techniques, ont commencé à incorporer des découpes en papier et des matériaux non conventionnels pour leurs œuvres, initiant ainsi un nouveau type d'expression artistique, COLLAGE, du français: Coller.





Mais le collage se manifeste dans toute son expression et devient véritablement un puissant moyen d'expression de l'art moderne quelques années plus tard.

Avec la Première Guerre mondiale déjà en cours et, au milieu du chaos, à Weimar, en Suisse, en 1916, il s'est progressivement propagé principalement en Allemagne et en France, un mouvement anarchiste éponyme qui, défiant la puissance dominante, avait l'intention de se rebeller et de se différencier radicalement de toutes les formes d'art existantes: le mouvement Dada.



Hannah Höch

Et que voulait dire DADA?


DADA était un mot simple, la première chose que les bébés disent quand ils commencent à parler, symbolisant la naissance de quelque chose de nouveau, spontané, avec le naturel inhérent aux enfants, innocent, simple, sans règles ni préjugés.


De tous ces concepts et de la nécessité de s'exprimer au milieu de la guerre, de la crise, les collages dadaïstes ont émergé. Raoul Hausmann, Hannah Höch, Kurt Schwitters, que certains définissent comme le grand maître du collage du XXe siècle, ont été parmi les plus grands représentants de l'élaboration de cette technique.


Ils sont également venus intégrer au répertoire de l'art un concept bien connu aujourd'hui, mais assez innovant à l'époque, le recyclage.





Kurt Schwitters

Les déchets, tels que les billets, les boîtes, les allumettes, les emballages, les journaux, sont devenus une matière première précieuse, symbolisant tout l'éphémère, le périssable, le jetable et le fragile, reflétant la civilisation de la guerre et de l'après-guerre.


Ainsi, le collage est apparu comme une sorte de restructuration du passé où les formules et techniques déjà établies sont laissées pour compte et utilisant l'imagination et le “hasard”, l'inutile et le jetable pour creer de nouvelles ouvres.







Les collages ont également créé des synesthésies, des associations entre images, couleurs et sensations tactiles, amenant le spectateur à s'impliquer davantage dans l'œuvre.



“Ce sont eux qui regardent ceux qui font de la peinture”, dit Schwitters


Parlant ainsi de l'œuvre d'art comme d'un processus de communication, d'un lien dynamique de va-et-vient entre l'artiste et l'observateur.


Successeurs des dadaïstes, les surréalistes sont apparus en agitant le drapeau de la liberté d'expression de l'inconscient.

Avec la principale manifestation objective de la réalité subjective, ils ont utilisé le collage comme l'une de leurs techniques, produisant des œuvres majeures, y compris les célèbres collages de Max Ernst.


Tu te dis ok, c'est une très belle histoire, mais comment le collage de papiers peut-il nous aider dans nos vies?



Man Ray. Max Ernst portrait

Le collage est une technique simple et créative accessible aux grands, petits, artistes ou non-artistes.


Une façon d'exercer la créativité de manière détendue, spontanée, ludique et intuitive, qui peut être utilisée comme un outil pour la connaissance de soi et la connaissance de la relation avec les autres et le monde.


Travaillant de manière symbolique, nous pouvons redécouvrir, rééditer, restructurer, recombiner les parties de notre vie, de manière naturellement fluide.









De cette façon, nous pouvons visualiser et analyser de manière créative les problèmes du présent, élargir notre vision du monde, conduire des changements et définir des moyens possibles d'atteindre les objectifs.

Le collage est dévoilé, mais nous le faisons d'une manière quelque peu magique et mystérieuse.



Eugenia Loli

En choisissant spontanément des morceaux de papier et des images et en faisant la composition, nous avons travaillé sur notre inconscient, apportant souvent des choses précieuses, des ressources qui étaient restées cachées.


En faisant remonter l'inconscient à la surface et en utilisant le langage métaphorique, c'est-à-dire des images, des couleurs, des symboles, nous pouvons nous éloigner du sens littéral et établir une certaine distance, ce qui facilite la visualisation des situations, des conflits et des solutions.






Chaque collage est une composition de coupures des figures les plus diverses, coupures tirées du contexte d'autres “réalités”. Ils sont comme un patchwork, des pièces qui forment un tout, qui se révèle beaucoup plus riche que la somme des parties.



Hannah Höch. Autoportrait

Les collages sont à notre image.


Nous sommes la somme des “morceaux de temps”, que nous appelons : expériences.


Nous sommes la somme de nombreuses coupures que nous faisons de notre expérience, que nous appelons : souvenirs.


Nous sommes la somme de nombreuses expériences en relation complète avec notre histoire, nos ancêtres, notre culture, nos traditions, notre environnement.










Nous sommes un chef d'oeuvre, unique et irremplaçable.
Nous sommes un collage vivant.


Et ensemble, en tant que somme de la diversité de chacun, nous constituons le collage vivant merveilleux et riche qu'est le monde.


Et si nous pouvions refaire ce patchwork, ce collage qui est notre vie particulière et

collective ?


Et si nous pouvions rééditer, changer de couleur, repositionner les figures, agrandir et mettre en évidence les parties qui nous font du bien, diminuer celles qui nous font du mal, les réorganiser ou même les faire disparaître ?



Kurt Schwitters

Et si tu endossais le rôle de créa.teur.trice, d'artiste et avec un peu de rébellion, d'innocence et de spontanéité comme le faisaient les dadaïstes au début du siècle, sortais de ta zone de confort en transformant d'anciens modèles et en en créant de nouveaux ?


Et si tu pouvais récupérer, comme dans les collages d'après-guerre, de vieilles choses apparemment inutiles, voire désagréables et les “recycler” en ressources précieuses dans le présent ?


Et si, comme le faisaient les surréalistes, tu pouvais faire ressortir des ressources de valeur que tu avais sauvé, certaines même oubliées, des profondeurs ?



Eugenia Loli





Qu'est-ce qui se passerait-il si tu faisais de nouvelles coupes et de nouvelles compositions, te reconstruisant, plus prospère, plus accompli et plus heureux.euse ?


Qu'est-ce qui se passerait-il si tu décidais d'être l.e.a premièr.e artiste, l.e.a créateur.trice de ton chef-d'œuvre, de ton propre collage, de ta vie ?













Aujourd'hui, comme dans les premières décennies du XXe siècle, nous tou.te.s avons besoin de nous réinventer.



Je sais ce que tu penses... personne n'a dit que c'était facile, mais nous pouvons le faire parce que nous sommes un collage vivant, toujours en construction, en constante évolution et mouvement.



Et toi... Est-ce que tu es un collage vivant ?



Est-ce que tu as hâte d'exercer ta créativité et de recréer de nouveaux collages individuelles et collectifs ?



Je serais ravie de recevoir tes commentaires






Sil Partucci

À propos de moi: Solaire et amoureuse de la vie, je suis argentine-italienne née à Buenos Aires, j'ai vécu au Brésil et en Italie et actuellement je suis basée à Paris.

Dans tout ce que je fais en tant que chanteuse et artiste visuelle, le collage est présent, peut-être parce que, comme je me définis: Je suis un "collage vivant".


Je propose des ateliers pour explorer l'univers récréatif du collage sous ses multiples formes qui, de une manière légère et amusante, peuvent t'aider à transformer et à restructurer le collage de ta vie.







73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page